PROCEDURE DE SURRENDETTEMENT : COMMENT L’ÉVITER ?


Quand les chèques reviennent impayés, les prélèvements sont rejetés et que les factures impayées s’accumulent, bref quand une personne ne peut plus faire face à ses échéances de prêts, au prélèvement de ses factures, à ses impôts, en un mot à ses frais obligatoires et incompressibles, alors on peut considérer qu’elle est surendettée. Que faire dans un tel cas ? Comment éviter d’en arriver là ?

Les premiers réflexes pour arrêter l’hémorragie ?

Surtout, ne pas nier la difficulté ! Attendre ne résoudra en rien le problème. Cela ne fera que l’amplifier…
Au contraire, réagir vite permettra souvent d’éviter poursuites et saisies …

  • Première chose à faire : prendre rendez-vous avec une assistante sociale du Centre Communal d’Action Sociale de votre lieu de résidence. Emporter tout votre dossier (factures impayées, fiches de paie, etc.).

Elle examinera votre situation et verra si elle peut vous faire attribuer une aide ponctuelle qui pourrait vous aider en partie à résorber les impayés (aide communale, de la CAF ou du Conseil Général).

Si vous êtes retraité, adresser une demande d’aide au service social de votre caisse de retraite. Après étude, une aide peut vous être attribuée.

  • La deuxième consiste à réduire au maximum vos dépenses.

Compresser ou supprimer les dépenses inutiles ou non indispensables  (abonnement à des chaînes TV ou services payants, etc.)

Votre dossier analysé, l’assistante sociale se rapprochera des organismes pouvant vous apporter une aide (CCAS, CAF,  Conseil Général, etc.), puis de vos créanciers pour examiner avec eux  si un étalement de votre dette est possible.

Dans certaines situations graves mais pas désespérées, cela peut suffire avec un réel effort de compression des frais non indispensables.

  • Un regroupement de vos crédits pour restructurer vos dettes peut également être étudié.

Dans ce cas, l’ensemble de vos prêts, immobilier, auto,  prêts personnels et crédits renouvelables, découverts bancaires, etc. sont intégralement remboursés par un organisme qui va vous accorder un nouveau crédit du montant global et sur une période plus longue.

Ceci devrait vous permettre d’honorer vos échéances et repartir sur des bases saines, calculées en fonction de vos revenus et de vos charges.

  • La vente d’objets de valeur (ou leur mise en gage – voir le Crédit Municipal) peut vous apporter une rentrée d’argent non négligeable qui servira à faire patienter certains créanciers.

Mais malheureusement, dans des cas de plus en plus fréquents, ces mesures ne sont pas possibles ou ne servent à rien.

Perte d’emploi, maladie et autres coups durs laissent les familles dans des situations financières inextricables.

Dans ce cas, une seule solution s’impose: saisir la Commission départementale de surendettement auprès de la Banque de France.

– la saisine de cette commission et le  montage du dossier feront l’objet d’un prochain article.-

Auparavant, peut-être est-il intéressant de se pencher sur la façon d’éviter  d’en arriver là…

Comment éviter le surendettement ?

  • Établir un budget prévisionnel (base d’une bonne gestion du budget familial).

Connaître avec précision les revenus du foyer (salaires, aides sociales, etc.) et les charges fixes (loyer ou remboursement d’emprunt immobilier, autres crédits, électricité, eau, impôts divers, abonnement divers, etc.) est indispensable.

La différence entre les deux représentera le fameux « reste à vivre » des pros du crédit (pour se nourrir, s’habiller, se soigner, les loisirs et achats non indispensables).

A établir au début de chaque mois.

  • Scinder et mettre de côté en début de mois l’argent nécessaire au règlement des charges fixes.
  • Surveiller régulièrement ses comptes permettra de réagir au moindre incident (par exemple au 1erimpayé), en prenant aussitôt les mesures qui s’imposent afin d’éviter la multiplication des factures non honorées…
  • Ne pas dépenser sans compter (faire « chauffer » sa carte de crédit est le meilleur moyen de déséquilibrer son budget …)
  • Ne pas utiliser toutes les cartes des magasins ni les crédits renouvelables qui poussent à la consommation et à des achats compulsifs…
  •  Ne pas entrer dans la spirale infernale de la souscription  d’un crédit pour en rembourser un autre (Sauf en cas de restructuration des dettes, cela ne fait que creuser encore plus le découvert jusqu’à l’issue fatale du surendettement.)

Bref, gérer son budget en « bon père de famille », surtout en cette période difficile…


Trouvez rapidement votre crédit. Plus de 10 organismes vous répondent.


Changez votre regard sur le crédit avec Cofidis

Cofidis TAEG
3.79 %

Cofidis vous propose un service de crédit à un taux de 3.79% mais aussi une flexibilité concernant le remboursement qui peut s'effectuer sur 48 mois. 

Demandez votre prêt

Votre carte Gold et son crédit gratuits jusqu’à 6 semaines*

Carte Zéro Crédit à 0€*

Avec la carte ZERO,profitez de votre carte Gold et son crédit gratuits jusqu’à 6 semaines*

Commandez votre carte

Ouvrez votre compte bancaire en ligne avec HSBC !

HSBC 100€ remboursés*

Voir conditions sur site partenaire. Valable jusqu'au 31 décembre 2017. 

En profiter

BANQUE CASINO FINANCE VOS PROJETS

Banque Casino TAEG fixe 4%*

Offre spéciale Braderie sur vos prêts. Profitez des soldes pour concrétiser vos projets au taux spécial à 4% TAEG fixe* pour toute demande de prêt de 10 000€ à 13 000€.

En Profiter

FRANFINANCE VOUS ACCOMPAGNE DANS VOS PROJETS

Franfinance TAEG fixe
à 2%* !

Offre PP multiprojets : Prêt au taux 2%* de 5000€ sur 12 mois.

Offre valable jusqu'au 30 septembre.

J'en profite

LA BANQUE EN LIGNE AVEC VOUS

Boursorama Banque 80€*
offerts !

Grâce au code promo BRS80, bénéficiez de 80 euros offerts* pour l’ouverture d’un compte.

Boursorama, vous propose ces cartes gratuites ainsi que de nombreux services  (retrait, virement…).

J'en profite

C-zam, le compte-courant disponible à 5€* en libre-service

C-zam 5€*
le coffret compte courant !

C-zam, vous propose une ouverture de compte simple sans conditions de revenus et sans dépôt minimum à 5€* et les frais de tenues de compte à 1€*.

En profiter

Reduisez vos mensualités en regroupant vos crédits

Créditslim FR Etude gratuite

Simplifiez vous le crédit :  un crédit, une mensualité. Etude gratuite et sans engagement.

En profiter

Ouvrir un compte sans banque

ANYTIME FR Un compte
pour 27€* par an

Compte en ligne destiné aux pro comme aux particuliers, ouvrez votre compte en ligne pour 27€* par an.

Sans dêpot minimum et sans engagement.

En profiter

Réalisez vos projets en toute liberté

SOCIETE GENERALE TAEG
1,99%*!


Profitez d'un prêt jeune actif au taux promo 1,99%* pour toute demande de crédit jusqu'à 3000€ de 12 à 36 mois.
 

En profiter