Le taux de détention des crédits par les ménages au plus bas en 2012


Le pourcentage des ménages français détenant un crédit a reculé en 2012, d’après les résultats d’une étude effectuée par Sofres pour le compte de la Fédération bancaire française. Qu’il s’agisse d’un crédit immobilier, d’un prêt perso ou d’un prêt consommation, les Français sont devenus plus frileux à emprunter auprès des établissements bancaires si l’on se fonde sur les résultats de cette étude.

Le taux de détention des crédits des ménages a accusé une baisse de 0.8 point par rapport à 2011. Un chiffre qui est loin de faire le bonheur des établissements bancaires puisque ce taux a atteint son plus bas niveau depuis 25 ans.

Les résultats de cette enquête n’étonnent pas lorsque l’on sait que depuis début 2012, les chiffres montrent que seuls 4% des ménages français ont projeté de souscrire un prêt immobilier et près de 4% d’entre eux un crédit à la consommation.

Le taux des Français projetant d’effectuer une demande de crédit sont en baisse depuis 2008.

La cause ? Les charges de remboursement seraient estimées être trop élevées par les ménages français. Le contexte économique ne favorise, par ailleurs, pas les grandes dépenses. Les Français prônent la prudence.

Les Français estiment que l’avenir ne s’annonce pas rose et craignent une hausse des taux des prêts immobiliers. Le secteur de l’immobilier a ainsi connu un ralentissement depuis 2012. Et cette année, la situation ne s’arrangera pas étant donné que très peu de Français envisage de souscrire un prêt immobilier et, par conséquent, d’investir dans le secteur.

Il n’y a pas que l’immobilier qui se porte mal : l’achat d’une voiture ne ferait de toute évidence pas partie de leurs projets immédiats : seuls 14,9% d’entre eux en 2012 contre 18,6% en 2001 ont souscrit un emprunt pour financer une nouvelle voiture. Les biens d’équipement de la maison ne constituent pas non plus une priorité puisque le taux de personnes effectuant une demande de prêt pour ce motif a chuté de 6.8 points par rapport à 2001.

Les courtiers s’attendent ainsi à une chute du nombre de transactions, dans le secteur cette année. La hausse des crédits à taux fixes, la suppression du prêt à taux zéro, la nouvelle imposition des plus values constituent les principales raisons du ralentissement de l’emprunt dans l’immobilier.

Plusieurs secteurs se trouvent ainsi dans le rouge en raison de cette baisse du nombre de ménages souscrivant un emprunt. La baisse du pouvoir d’achat des ménages français se fait ainsi sentir dans plusieurs secteurs. Il n’y a ainsi pas que les établissements bancaires qui en souffrent.

Les répercussions de la loi Lagarde

La loi Lagarde sur le crédit à la consommation a eu des impacts sur le crédit à la consommation. C’est ainsi, par exemple, que le nombre de Français détenant des crédits relatifs à une carte de magasins a nettement diminué. Ceci, parallèlement au nombre de compte de crédit renouvelable.
Les ménages français ont, selon les experts, appris à anticiper. La loi Lagarde n’aurait fait que décupler cette attitude d’anticipation. Le climat d’incertitude au sein duquel évoluent les Français accentue leur méfiance face à la décision d’emprunter.

2013 ne verra vraisemblablement pas une hausse du nombre d’emprunteurs au niveau des établissements bancaires. Les Français ont acquis le réflexe de la prudence à cause du contexte économique défavorable. Si auparavant, ils souscrivaient volontiers un crédit pour s’acheter une nouvelle voiture, pour partir en voyage, pour meubler leurs maisons, pour financer un achat, rien que pour se faire plaisir, aujourd’hui, ils y repensent à deux fois avant d’effectuer une demande de crédit. Conjugué à la baisse du pouvoir d’achat, l’incertitude économique produit des effets néfastes sur différents secteurs, dont celui de la banque.


Trouvez rapidement votre crédit. Plus de 10 organismes vous répondent.


Changez votre regard sur le crédit avec Cofidis

Cofidis TAEG
3.79 %

Cofidis vous propose un service de crédit à un taux de 3.79% mais aussi une flexibilité concernant le remboursement qui peut s'effectuer sur 48 mois. 

Demandez votre prêt

Votre carte Gold et son crédit gratuits jusqu’à 6 semaines*

Carte Zéro Crédit à 0€*

Avec la carte ZERO,profitez de votre carte Gold et son crédit gratuits jusqu’à 6 semaines*

Commandez votre carte

Ouvrez votre compte bancaire en ligne avec HSBC !

HSBC 100€ remboursés*

Voir conditions sur site partenaire. Valable jusqu'au 31 décembre 2017. 

En profiter

BANQUE CASINO FINANCE VOS PROJETS

Banque Casino TAEG fixe 4%*

Offre spéciale Braderie sur vos prêts. Profitez des soldes pour concrétiser vos projets au taux spécial à 4% TAEG fixe* pour toute demande de prêt de 10 000€ à 13 000€.

En Profiter

FRANFINANCE VOUS ACCOMPAGNE DANS VOS PROJETS

Franfinance TAEG fixe
à 1%* !

Offre PP multiprojets : Prêt au taux 1%* de 5000€ sur 12 mois.

Offre valable jusqu'au 31/03/2018.

J'en profite

LA BANQUE EN LIGNE AVEC VOUS

Boursorama Banque 80€*
offerts !

Grâce au code promo BRS80, bénéficiez de 80 euros offerts* pour l’ouverture d’un compte.

Boursorama, vous propose ces cartes gratuites ainsi que de nombreux services  (retrait, virement…).

J'en profite

C-zam, le compte-courant disponible à 5€* en libre-service

C-zam 5€*
le coffret compte courant !

C-zam, vous propose une ouverture de compte simple sans conditions de revenus et sans dépôt minimum à 5€* et les frais de tenues de compte à 1€*.

En profiter

Reduisez vos mensualités en regroupant vos crédits

Créditslim FR Etude gratuite

Simplifiez vous le crédit :  un crédit, une mensualité. Etude gratuite et sans engagement.

En profiter

Ouvrir un compte sans banque

ANYTIME FR Un compte
pour 27€* par an

Compte en ligne destiné aux pro comme aux particuliers, ouvrez votre compte en ligne pour 27€* par an.

Sans dêpot minimum et sans engagement.

En profiter

Réalisez vos projets en toute liberté

SOCIETE GENERALE TAEG
1,99%*!


Profitez d'un prêt jeune actif au taux promo 1,99%* pour toute demande de crédit jusqu'à 3000€ de 12 à 36 mois.
 

En profiter