Crédit travaux : Tout savoir pour bien financer son projet


Vous avez des travaux de rénovation à faire chez vous mais votre budget est un peu serré ? Compte tenu des taux d’intérêts en ce moment, n’hésitez pas : souscrivez un prêt travaux. Combien pouvez-vous emprunter ? A quelles conditions ? Voici tout ce que vous devez savoir.

Le prêt travaux fait partie de la famille des crédits à la consommation. Il permet de financer des travaux de rénovation chez soi, en bénéficiant d’un budget plus confortable tout de suite. Ensuite, l’emprunteur a tout de temps de rembourser ses dépenses en plusieurs mensualités, calibrées en fonction de ses capacités financières.

Les travaux possibles 

Le crédit travaux permet de financer toutes les sortes de travaux, par exemple :

  • Rénovation : changer les meubles et les appareils électroménagers de la cuisine, refaire entièrement la salle de bain, poser du parquet, refaire un sol carrelé, remplacer les menuiseries
  • Réparation : réparer la toiture, faire refaire toutes les gouttières, remplacer des volets roulants vétustes.
  • Amélioration : changer les portes et fenêtres pour réaliser des économies d’énergie, changer de chaudière pour en choisir une plus performante, faire un agrandissement, construire une piscine ou une véranbda
  • Entretien du logement : désinsectiser, dératiser, faire nettoyer ou changer une moquette, repeindre murs et plafonds.

Une liberté totale pour réaliser les travaux 

N’importe qui peut réaliser les travaux : professionnel comme particulier. L’emprunteur peut décider de tout faire lui-même avec conjoint et amis.

En effet, la banque ou l’établissement de crédit qui vont accorder le prêt travaux, n’exigent aucun justificatif prouvant l’utilisation de la somme empruntée. De cette manière l’emprunteur est libre de réaliser ses travaux comme il l’entend. Et même de changer ses plans en cours de route.

Par exemple il peut acheter des matériaux avec l’objectif de tout faire en famille, puis finalement de faire appel à un artisan ou une entreprise. Ou encore il peut combiner les deux selon ses capacités manuelles. Dans son budget travaux, il peut aussi inclure d’acheter de nouveaux meubles, des appareils électroménagers, des éléments de décoration (rideaux, tapis, luminaires etc..).

Plancher et plafond du prêt travaux

Même si le prêt travaux est un crédit affecté, c’est un crédit à la consommation. Il est donc soumis à la réglementation de cette catégorie d’emprunts :

  • il ne peut être ni inférieur à 200 €, ni supérieur à 75 000 € ;
  • il ne peut pas être accordé sur moins de 3 mois.

Exemple pour un emprunt de 10 000 € sur 24 mois au taux annuel effectif global  (TAEG) fixe 2,50 %, soit 24 mensualités de 427,43 €.  Montant total : 10 258,32 €.

Rappel : L’assurance (maladie-accident, perte totale et irréversible d’autonomie, décès) est facultative et peut être souscrite auprès de l’assureur de votre choix.

Le conseil de Kredity

Si vous faites appel à un artisan ou une entreprise, lors de la signature du bon de commande, vous devez préciser que votre achat est conditionné à l’obtention d’un prêt travaux. De cette manière, si pour une raison ou une autre votre crédit n’est pas accordé, l’artisan ou l’entreprise ne peuvent pas vous obliger à maintenir votre commande. Et inversement s’ils vous font faux bon et que vous annulez ou reportez vos travaux, votre crédit sera automatiquement annulé.

Enfin, sachez que certains travaux de rénovation et notamment tous ceux qui touchent à la performance énergétique peuvent vous donner droit à un crédit d’impôt.


Trouvez rapidement votre crédit. Plus de 10 organismes vous répondent.