éé Fiche conseil : comprendre le crédit gratuit ou crédit à 0%

Fiche conseil : comprendre le crédit gratuit ou crédit à 0%


Qui dit crédit, dit assurément taux d’intérêt. Et pourtant, il existe des crédits gratuits avec un taux d’intérêt de 0 %. Ces types de crédits sont régis par le code de la consommation. Ce sont les articles L311-27 à L311-29 qui expriment la réglementation et les principes du crédit gratuit.

Le crédit gratuit est un crédit à la consommation qui est proposé par les commerces et/ou des organismes de crédit. C’est un accord passé entre le consommateur et l’établissement, qui engage les deux parties. Ainsi, si le consommateur s’engage à payer les mensualités à une date fixée, l’établissement de crédit, quant à lui, propose un étalement de la dette sans ajouter d’intérêts. La somme totale du remboursement est, par conséquent, égale à la somme empruntée.

Le crédit gratuit jouit des mêmes avantages que les autres prêts. Ainsi, le consommateur dispose d’un délai de rétractation de 14 jours pour annuler son contrat. La période des 14 jours démarre à la date de signature du crédit gratuit. Le prêteur (commerce ou établissement de crédit), quant à lui, doit informer le consommateur sur les modalités du crédit gratuit tout en expliquant les enjeux d’un crédit. Par ailleurs, il faut savoir que si un consommateur bénéficie d’un crédit gratuit, le prêteur n’est pas obligé de faire les mêmes ristournes qu’à un consommateur payant au comptant.

Dans les commerces, le crédit gratuit est aussi connu sous l’appellation « sans frais ». Le consommateur peut par exemple payer un produit en 3 ou 4 fois sans frais. Or, cette dénomination n’est pas juste. Certes, le crédit a un taux d’intérêt nul, mais des frais supplémentaires peuvent se greffer comme des frais de gestion et d’assurance. Vérifiez bien les conditions avant de signer car malheureusement la vraie gratuité est plutôt rare sur le marché du crédit.


Trouvez rapidement votre crédit. Plus de 10 organismes vous répondent.


Page Views:1

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.